Réflexions sur la puissance motrice du feu et sur les machines propres à développer cette puissance. Paris : Bachelier, 1824