Neustück, Maximilian: A Dieu, je vous suis obliges pour votres Complaisance. [Basel], [zwischen 1790 und 1800]
 

A Dieu, je vous suis obliges pour votres Complaisance